L'église Sainte-Croix En 1060, 1061, un monastère est construit sous le vocable de la Sainte-Croix. De ce dernier il reste l'église romane du XIe siècle, remaniée au XVe siècle. Elle est construite en granit et couverte de lauzes de schiste. Le Portail de l'église de style Renaissance est pourvu en 1838 de 18 plaques de porcelaine émaillée (bleu de four), 12 plaques représentent les apôtres et 6 plaques représentent l'évocation de la vraie croix du Christ. L'église contient les reliques de St-Côme et St-Damien, patrons des médecins et des pharmaciens. A signaler des peintures du XIXe dans le chœur.
Guillaume Dupuytren Né à Pierre Buffière en 1777. Célèbre chirurgien, fondateur de l'anatomopathologie, chirurgien des rois Louis XVIII et Charles X. Il mourut le 18 février 1835. Chirurgien en chef de l'hôtel Dieu, il a laissé son nom à la maladie de Dupuytren (rétraction de l'aponévrose palmaire superficielle) et de la fracture de Dupuytren (cheville). Les cahiers de la Mémoire Marquis de Mirabeau Gabriel Honoré, Marquis de Mirabeau, célèbre tribun de la Révolution Française. Limousin par sa mère, dernier descendant des barons de Pierre Buffière. A passé une grande partie de sa jeunesse à Pierre Buffière et à Saint-Bonnet-Briance. Il mourut en 1791 après une vie tumultueuse et dissolue qui le fit redouter et parfois mépriser. 100 000 personnes assisteront à son enterrement au Panthéon d'où il fut expulsé trois ans plus tard pour laisser la place à Marat. Son éloquence faisait oublier son physique disgracieux et un peu effrayant. Docteur Fernand Lagrange. Ce médecin célèbre et natif de Pierre-Buffière s’est illustré à la fin du 19ème siècle par ses travaux sur la thérapie grâce aux exercices du corps. Il a écrit de nombreux ouvrages sur ce thème qui restent encore aujourd’hui tout à fait moderne et d’actualité. Il est l’inventeur de la mécano-thérapie.
Le village au moyen-âge En bas à droite le château de Tranchelion. Propriété des vassaux des seigneurs de Pierre Buffière. Fortifié d'une tour carrée, il commandait le passage des rivières Briance et Breuilh. A mi-chemin de la montée, on voit l'église St-Côme et St-Damien. Cette petite église était formée de trois travées et d'un sanctuaire circulaire dépourvu de transept. On pense qu'elle était antérieure à l'église Sainte-Croix située dans la ville murée (sur le dessin). Elle fut dédiée à St-Côme et St-Damien (martyrs vers 286) qui étaient frères et médecins. En 1475, elle est dite " paroissiale " mais on ignore le moment où le culte cessa d'y être pratiqué. Sous la révolution elle fut vendue comme bien national. En haut du dessin l'ensemble des bâtiments constitue la ville murée avec les restes du château féodal. Vue d'artiste. Reconstitution qui montre le site de Pierre Buffière (la pierre au vent) bien plantée sur son promontoire dominant trois vallées profondes : la Breuilh, la Briance et le Blanzou. Pierre Buffière a des origines gauloises. Le site est entouré d'habitats gallo-romains, dont l'un des plus importants est la villa d'Antone aujourd'hui inaccessible au milieu d'un maquis situé sur le plateau des Boissières à l'est de la cité.
Le Blason historique de Pierre-Buffière
L'Eglise Ste Croix
La Villa d' Antone, vestiges gallo-romains
Personnages illustres
Extrait du n°5 des Echos de la BrianceLe Pont de l'Ermittage XIIème siècle
Visiter le site Patrimoine Office de Tourisme Vie culturelle Municipalité Vie Sportive Vie Economique Accueil Plan Accueil Contact Liens Mentions légalesAbout - Conditions - Contacts
Copyright 2009